Le système fiscal en Suisse - une introduction

Sandra Sandra
Apr 28, 2023
, 2 min
Le système fiscal en Suisse - une introduction

La Suisse a l'un des systèmes fiscaux les plus complexes du monde, mais c'est aussi l'un des plus efficaces. Si tu vis en Suisse en tant que particulier ou si tu prévois de t'y installer, il est important de savoir comment fonctionne le système fiscal afin d'éviter les surprises au moment de payer tes impôts.

Comment fonctionne le système fiscal suisse?

Le système fiscal suisse est basé sur un système à trois niveaux, chaque niveau prélevant des impôts pour les citoyens et les entreprises. Ces niveaux sont les suivants :

  • la Confédération
  • les cantons
  • les communes

Le gouvernement fédéral fixe les taux d'imposition et les règles pour l'ensemble du pays. Les cantons, qui sont comparables aux états ou aux provinces, ont le pouvoir de prélever leurs impôts sur la base de leurs propres lois fiscales, sous réserve de certaines limites fixées par le gouvernement fédéral. Les communes, qui sont comparables aux villes, ont également le droit de prélever des impôts sur la base de leurs propres lois fiscales, en respectant les limites fixées par les cantons.

Impôt sur le revenu

La Suisse a un système d'imposition progressif, c'est-à-dire que plus tu gagnes, plus le pourcentage de ton revenu que tu dois payer en impôts est élevé. A partir de 2023, le taux maximum d'imposition sur le revenu pour les personnes physiques sera de 13,2%. Cependant, la charge fiscale totale peut varier considérablement en fonction du canton et de la commune de résidence, car chaque canton a son propre taux d'imposition et son propre système. Certains cantons ont par exemple un taux d'imposition forfaitaire, tandis que d'autres ont un système d'imposition progressif avec jusqu'à six tranches d'imposition.

Il est important de savoir que tu dois déclarer toutes tes sources de revenus, y compris les revenus étrangers, aux autorités fiscales suisses. La Suisse a un accord de double imposition avec de nombreux pays, ce qui signifie que tu ne seras pas imposé deux fois pour le même revenu.

Impôt sur la fortune

En plus de l'impôt sur le revenu, il existe en Suisse un impôt sur la fortune qui taxe la fortune nette d'une personne. Les taux d'imposition pour l'impôt sur la fortune varient également en fonction du canton et de la commune de résidence, mais sont généralement plus bas que les taux d'imposition sur le revenu.

Impôt à la source

En tant que résident étranger percevant des revenus en Suisse, tu devras peut-être payer un impôt à la source qui peut être remboursé dans certaines circonstances. Il s'agit d'un impôt sur les revenus provenant de certaines sources comme le travail, les dividendes, les intérêts et les tantièmes. L'impôt à la source est prélevé à la source, c'est-à-dire qu'il est directement versé aux autorités fiscales par l'organisme qui effectue ton paiement (par exemple ton employeur).

Conclusion

En résumé, le système fiscal suisse peut être complexe et varie fortement en fonction du canton et de la commune de résidence. Cependant, si tu comprends les bases du système fiscal, tu peux être sûr de payer le bon montant d'impôts et d'éviter les problèmes avec les autorités fiscales.

Oteo.ch prend en compte dans son calcul les tarifs de tous les cantons et de toutes les communes de Suisse (plus de 2000). Tu peux donc être sûr de savoir dans quelle commune tu dois payer combien d'impôts. Nous comparons également les primes d'assurance maladie de l'assurance de base obligatoire, les loyers moyens ainsi que les prix de l'électricité de toutes les communes.

Teste Oteo.ch dès maintenant et obtiens un aperçu gratuit et solide des plus grands facteurs de coûts qui t'attendent en Suisse.

Et si tu tournes en rond, tu peux toujours demander de l'aide sans engagement à nos partenaires compétents - par exemple pour les questions fiscales ou le choix des bonnes assurances.

Articles similaires

Les bases de l'assurance maladie suisse

Les bases de l'assurance maladie suisse

Le système de santé en Suisse est excellent, mais les coûts sont assez élevés. Il est obligatoire de souscrire à une assurance de base. La loi suisse sur l'assurance maladie (LAMal) la régit. La gestion du système d'assurance maladie est entre les mains d'assureurs privés qui, sous la direction de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), appliquent des tarifs différents selon les cantons. Les assurances complémentaires, soumises à la loi sur le contrat d'assurance (LCA), peuvent compléter les avantages de l'assurance maladie légale. Elles sont soumises à la surveillance de l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

Jörg Jörg
May 02, 2023
, 3 min
Naviguer sur le marché suisse de l'électricité : les monopoles, les réglementations et ce qu'ils signifient pour toi

Naviguer sur le marché suisse de l'électricité : les monopoles, les réglementations et ce qu'ils signifient pour toi

Le marché suisse de l'électricité est connu pour son mélange unique d'énergie hydraulique, nucléaire et renouvelable. Alors que le marché des gros consommateurs est libéralisé, le secteur résidentiel est toujours fortement réglementé et fonctionne comme un monopole. Dans cet article, nous examinerons les subtilités du marché suisse de l'électricité pour les particuliers, y compris le rôle des principaux acteurs, le cadre réglementaire et la possible ouverture du marché de l'électricité résidentielle. Nous partagerons également des conseils importants pour les particuliers afin de tirer le meilleur parti de leurs besoins en électricité en Suisse.

Sandra Sandra
Apr 10, 2023
, 3 min
Voir plus